En quoi votre équipe agile est performante ?

La méthode agile est souvent utilisée dans la gestion de projet car elle garantit une certaine vitesse et flexibilité. Pour la mettre en place, l’équipe se doit d’être solide et polyvalente. Une équipe agile est constituée d’un ensemble de personnes qui possèdent toutes les compétences nécessaires pour travailler, tester, et développer des projets. L’équipe doit être bien formée sur les pratiques de la méthode agile afin de livrer les produits ou réaliser les projets le plus rapidement possible. Voici les raisons pour lesquelles les consultants choisissent un cadre de travail agile pour leurs projets :

  1. Ils sont plus productifs
  2. Les attentes des clients et leurs objectifs sont mieux atteints

Contrairement à d’autres méthodes de gestion de projet, l’agile permet aux équipes de planifier tout au long du projet. Cela rend les ajustements plus faciles et les changements moins perturbants. Une équipe agile est souvent hautement recommandée pour les sociétés qui travaillent dans un environnement dynamique et qui ont des délais très serrés. Ceci est encore plus vrai dans l’industrie de la technologie où les méthodes et équipes agiles sont favorisées pour leurs conditions innovantes et adaptables.

Formez une équipe agile :

Une équipe agile idéale comprend généralement 3 à 10 personnes hautement qualifiées et disposées à travailler ensemble en étroite collaboration jusqu’à la fin du projet. Ces personnes doivent avoir différentes expertises comme le design, la programmation, l’analyse etc. Cette équipe doit être disciplinée et prête à partager ensemble des échecs et des succès au cours du projet.

Il existe un manifeste comprenant 12 principes et 4 valeurs que l’équipe doit respecter.

Selon le Manifeste agile, les 12 principes pour une équipe en mode projet plus efficace.

Comment fonctionne une équipe agile ?

L’agile est une méthode qui requiert la décomposition du projet en plusieurs objectifs plus courts. Les membres de l’équipe atteignent chacun de ces objectifs les uns après les autres dans le but d’atteindre un succès général pour le projet. Voici deux manières de mener un projet agile.

  1. Scrum
  2. Kanban

Ces méthodes permettent toutes les deux de mieux visualiser les tâches en cours, en retard ou terminées. Voici également quelques caractéristiques du flux de travail agile qui doivent être suivies par l’équipe agile :

Des réunions :

Ces réunions organisées par l’équipe servent à discuter ensemble de ce qui fonctionne, du travail qui a été fait et des tâches restantes à réaliser. C’est une occasion pour chacun de faire part aux autres de ses doutes et questions. Mais aussi de faire le point sur les actions à prendre pour les prochaines 24 heures et de discuter des obstacles à surmonter.

Les objectifs :

Comme mentionné plus tôt, il est requis de décomposer les objectifs dans le but de les rendre plus courts. Ceux-ci sont réalisés à plus court terme et sont examinés plus tard pour en connaître les résultats. Tout changement de ces objectifs doit être partagé lors de la réunion quotidienne.

Les équipes agiles doivent maintenir la cohérence et la qualité du travail en utilisant l’évaluation par les pairs et les retours d’information de la direction. Des évaluations sont organisées avant et après l’achèvement des objectifs courts.

Une vision de son rôle :

Les projets dont les objectifs sont plus courts et dont les plannings sont plus serrés tirent le maximum de cette méthode, car elle accroît la coordination de l’équipe. Avoir une vision des prochaines étapes à suivre est primordial. Il est important que chacun connaisse son rôle et que celui-ci soit clair pour chacun. Cependant, cela n’empêche pas de rester suffisamment flexible pour permettre aux membres de l’équipe de prendre des décisions cruciales et de dépasser les attentes.

La méthode agile avec Scrum :

Quand des équipes suivent le framework Scrum, elles sont plus focalisées sur les résultats. Idéalement, 5 à 6 membres forment une bonne équipe, et il y a 3 rôles à attribuer :

1) Le Project owner :

Le project owner est le grand capitaine. Il s’agit souvent d’un cadre de l’entreprise ou d’une des parties prenantes du projet. Sa responsabilité est d’aider son équipe à atteindre des objectifs à long terme en accord avec la vision du projet qu’il a créé. Il reste en communication directe avec son équipe pour les informer de tout avancement du projet.

2) Les Scrum masters :

Ils sont comme les lieutenants du capitaine dans le projet. Ce rôle ressemble beaucoup à celui de chef de projet. Ils doivent superviser l’ensemble du processus, fournir des retours d’information et guider les membres de l’équipe si besoin. Les Scrum masters s’occupent des fonctions quotidiennes en lien avec le projet. Ils mettent à jour les Scrum boards et les cibles du projet.

3) Les membres de l’équipe :

Ils complètent le projet et leur rôle est de tirer parti de leurs compétences pour achever les tâches et atteindre objectifs qui leur sont confiés, tout en respectant les délais.

Lisez l’article et regardez la vidéo : 5 phases de la gestion de projet

Comment être une équipe agile efficace ?

C’est la responsabilité de l’équipe de suivre le manifeste. Les valeurs et les principes de l’agile conduisent à un résultat durable. Il existe également d’autres pratiques qui aident l’équipe agile à être très efficace, telles que :

  • Le partage des expériences et de la connaissance :

Comme l’agile est axé sur la technologie, il y a des outils avec lesquels il faut se familiariser : Les membres de l’équipe doivent partager avec les autres leur expertise pour accélérer les choses. De plus, cela aide à construire des relations de confiance au sein de l’équipe et garantit une meilleure collaboration. Cela peut se faire à travers des présentations, des mises en pratique etc.

  • La gestion du changement organisationnel :

Quand les entreprises traversent des changements transformationnels, les employés doivent garder une attitude positive tout au long de ces changements et contribuer. Il est important que les équipes agiles s’adaptent et altèrent leurs plans si besoin. Ces changements doivent être relayés aux parties prenantes pour améliorer la collaboration et les aider à comprendre la culture et l’entreprise dans son ensemble.

  • Une culture de travail positive :

Les membres de l’équipe doivent se faire confiance et être ouvert. Cela leur permettra de trouver de nouvelles idées pour faire passer le projet au niveau supérieur. Célébrer les réussites et entretenir des relations amicales au travail réduira les conflits et les problèmes au sein des membres de l’équipe. Parallèlement, appliquer cette culture entre les actionnaires et les membres de l’équipe est un important facteur de réussite.

  • Des équipes auto-organisées :

Pour exécuter le travail, les tâches doivent être assignées aux différents membres de l’équipe pour qu’ils puissent atteindre les objectifs à courts termes du projet. On leur fait confiance pour prendre des décisions appropriées, et chacun doit être confiant et prêt à aller toujours plus loin pour franchir les étapes parfois complexes du projet.

Conclusion:

Finalement, les personnes de votre équipe ont autant d’importance que le plan et la structure de votre projet. C’est essentiel d’attribuer aux membres les rôles dans lesquels ils excellent et de les tenir responsables de la réalisation de leurs objectifs. Cela permettra d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour un projet et l’équipe améliorera progressivement ses performances.

Pour garder une équipe opérationnelle, il est crucial de résoudre les problèmes entre les personnes du groupe. Formez vos équipes sur les méthodes Scrum et Kanban. Pour rester en phase sur les meilleures pratiques de l’agile, suivez le manifeste agile.