• 1. Une industrie mal comprise : Plus que donner des conseils
  • 2. Le rôle du consultant
  • 3. Les différents types de consultants
  • 4. Les caractéristiques du métier de consultant

Selon la Harvard Business Review, le secteur du conseil représente un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis. Conséquence d’une globalisation des marchés, d’une diversification des tâches et d’un paysage business évolutif, le conseil a progressivement intégré toutes les sphères de l’économie mondiale. La profession de consultant, symbolique de ce phénomène, reste cependant largement méconnue et ses multiples rôles sont mal compris par le grand public. 

Tableau 1. Hiérarchie des objectifs du conseil (Harvard Business Review)

Selon le dictionnaire, le conseil est une pratique qui consiste à donner des conseils d’expertise au sein d’un domaine particulier. Mais c’est bien plus que ça. Plus que le simple rôle de donner des recommandations, le consultant fait face à une multitude de tâches, adaptables à chaque industrie et chaque projet client.

Tout d’abord, une entreprise va faire appel à un consultant afin qu’il lui fournisse des informations spécifiques, cela peut relever d’une étude de coûts, d’une analyse de marchés, d’une enquête comportementale… Le consultant offre ainsi une expertise qui n’existe pas au sein même de la compagnie et bénéficie d’une perspective extérieure, indépendante et objective sur les problématiques du client. Le consultant a ainsi pour rôle de solutionner ces dernières, via la formulation d’un diagnostic et de recommandations appropriées. Il va ensuite participer, dans une certaine mesure, à la mise en place des changements proposés. Répondre à une question, comprendre pourquoi la compagnie se pose cette question, lui trouver une réponse sur-mesure : voici les objectifs principaux du conseil.

Néanmoins, le consultant va plus loin. Plus que solutionner un problème donné, il a pour rôle de donner la capacité à l’entreprise-client de faire face aux éventuelles évolutions de la problématique à laquelle il a été confrontée et lui offrant une plus grande flexibilité et va travailler à l’efficacité organisationnelle, par-là l’optimisation de la contribution de la main d’œuvre et sa capacité à évoluer et à faire face à de nouveaux défis. Cette contribution concrète et sur le temps long donne toute sa valeur à l’industrie du conseil.

La complexité et l’étendue du rôle du consultant ont favorisé le développement de différentes branches de conseil. Ainsi on ne parle plus de consultant mais bien de consultants.

Conseil en Ressources Humaines/RH

Le processus d’embauche et de maitrise de la main d’œuvre étant devenu extrêmement complexe et globalisé, les consultants en RH permettent aux entreprises d’atteindre le plein potentiel de leurs employés et de dénicher les talents adaptés à chaque situation. Ils vont prendre en charge différents rôles comme la sélection, le repérage de talents, la coordination entre les employés et la compagnie…

Types d’emplois : Consultant en Recrutement, Consultant en Capital Humain, Consultant spécialisé dans l’emploi, Consultant en RH, Consultant en relations staff/employés…

Conseil en Management 

Particulièrement utiles lors d’un épisode de transition ou d’expansion d’une société, les consultants en management bénéficient d’une expertise dans un certain segment d’une industrie et vont répondre aux besoins managériales et organisationnels de leurs clients.

Types d’emplois : Business Consultant, Consultant en Contrôle des Risques…

Conseil en Stratégie

Le consultant va aider une compagnie à comprendre et intervenir face d’éventuels problèmes opérationnels ou au sein de leur stratégie de travail. Il s’agit de maximiser la fonctionnalité des business plans afin d’améliorer la performance 

Types d’emplois : Consultant en Stratégie, Consultant en Développement Organisationnel, Conseiller en conseil…

Conseil en Systèmes d’Information

Les consultants en systèmes d’information ont pour premier rôle de développer des solutions software, des logiciels et concevoir une architecture Tech à l’échelle de l’entreprise et adaptée à ses besoins en vue de gagner en compétitivité par rapport à leurs concurrents. Ils maitrisent un savoir-faire stratégique et une compréhension des moteurs de l’évolution technologique et de la transition digitale.

Types d’emplois : Analyste en Telecom, Consultant en Cybersécurité, Consultant en Technologie…

Conseil en IT

Dans la même dynamique que les consultants en systèmes d’information, les consultants IT vont recommander du hardware et du software ainsi que des réseaux informatiques afin de permettre à un business de construire des systèmes performants et améliorer les process internes. 

Types d’emploi : Consultant en systèmes d’application, Consultant en data management, Consultant en réseaux…

Conseil en Opérations

Les consultants en opérations vont assister les entreprises via des missions très diversifiées en fonction des industries. On peut distinguer différentes catégories de consultants en opérations :

Consultant en marketing

Il s’agit de développer des stratégies afin de promouvoir, vendre et distribuer avec succès un bien ou un service auprès d’une clientèle cible. À plus grande échelle, le consultant en marketing travaille à exposer une nouvelle marque ou un nouveau produit aux yeux du public et de le transformer en business lucratif et pérenne.

Consultant Légal

Le consultant légal a pour rôle d’identifier, prévenir et résoudre toutes problématiques légales auxquelles une compagnie peut être confrontée. Elles peuvent se manifester dans différents domaines du droit : droit du travail, des contrats, des affaires, de la propriété intellectuelle, immobilier, technologie et innovation ou encore les trusts…

Conseils en Relations Publiques/PR

Si manager et calibrer le flux d’informations entre le public et l’entreprise-client représente le rôle principal du consultant en PR, il a aussi la capacité d’aider une entreprise à construire la réputation qui sera exposée au grand public, aux investisseurs et partenaires, aux employés… En somme, le consultant en PR contrôle ce que les autres pensent du leadership et des décisions politiques et stratégiques d’une société.

Consultant en Réseaux Sociaux/Digital

Comme l’intitulé de l’emploi l’indique, le consultant en réseaux sociaux et digital va intervenir aux côtés d’une compagnie pour augmenter le trafic sur son site internet et ses pages sur les réseaux sociaux. Ses principaux moyens d’action sont le SEO, le SEA et les différentes techniques de marketing digital.

D’autres types de consultants en opérations existent, leurs rôles se référant principalement à leur domaine d’application : conseil en healthcare, consultant personnel, consultant en sécurité…

Conseil en Gestion Financière

Les consultants en gestion financière permettent à leurs clients de prendre les meilleures décisions financières et fiscales grâce à leur expertise. Ils ont ainsi le rôle de protéger, restructurer et maximiser les profits d’une entreprise.

Types d’emploi : Conseiller Financier, Analyste Financier, Consultant en Levée de Fonds…

Conseil Environnemental

Les consultants spécialisés dans les questions liées à l’environnement vont être sollicités par des sociétés soucieuses de réduire leur impact écologique et leur empreinte carbone mais aussi afin de respecter les normes en vigueur et les réglementations. 

Types d’emploi : Consultant Environnemental, Consultant en Audit Environnemental, Consultant en Qualité de l’Air, Chef de Projet Environnement…

La profession de consultant, bien que divisée en différentes catégories, se caractérise par un panel de capacités primordiales correspondant à ses divers rôles :

  • Compétences analytiques pour analyser et résoudre un problème efficacement
  • Capacités de communication et de leadership pour communiquer de façon pertinente avec les clients et comprendre leurs besoins
  • Curiosité intellectuelle
  • Flexibilité professionnelle mais aussi géographique
  • Capacité à travailler en équipe.

Être consultant c’est ainsi privilégier et savoir faire face à une flexibilité et une mobilité constante, à une diversité des cadres et des situations, aux challenges intellectuels et aux espaces de travail collaboratifs. Cette profession exigeante est rémunérée en conséquence et le salaire médian d’un consultant atteint 83 620 $ en 2018 selon le Bureau of Labor Statistics’ Occupational Outlook Handbook. De l’entry-level aux positions exécutives, le conseil réunit une multitude de profils et de rôles et il n’est pas rare, au cours d’une carrière, de faire du conseil entre deux emplois. 

Un consultant peut travailler pour une société de conseil ou encore être en freelance mais peut aussi être employé au sein même d’une société, à l’image de structures comme Google BizOps, Disney Corporate Strategy & Business Development. Ces derniers vont ainsi développer une connaissance aigue de l’entreprise en question et exploiter cette expertise.

Par-là, à l’image de l’économie actuelle, le consultant est un être polyvalent et flexible. Il bénéficie d’une expertise spécifique dans un domaine particulier et son rôle est de la mettre au service d’une société afin de solutionner ses différentes interrogations et de l’aider à progresser et à atteindre son plein potentiel.