10 conseils pour motiver et engager vos consultants

L
e conseil est une industrie qui connait des taux d’attrition très élevés, de l’ordre de 15% à 20% annuels. Alors que la guerre des talents fait rage, il faut placer la motivation et l’engagement de ses employés au centre des préoccupation du management, afin de garder ses effectifs le plus longtemps possible.

La motivation et l’engagement des employés favorisent outre la réduction des coûts de recrutement et de formation, la satisfaction client et la productivité grâce à un effectif mieux formé.

Voici 10 conseils pour motiver et engager vos consultants :

1. Donner au management les moyens d’engager et motiver leurs équipes
Savoir engager ses équipes est une compétence primordiale mais celle-ci non seulement s’acquiert mais dépend en outre de la culture de la société. Le top management doit être totalement investi vers cet objectif d’engager les consultants. Cela nécessite de développer une culture d’entreprise dans laquelle tout manager est formé aux compétences de coaching qui permettent de rendre les équipes engagées et autonomes. Il faut donc au préalable, que l’organisation ait défini et partagé une définition claire du management, les obligations et les limites de celui-ci. Ce n’est qu’à partir de là qu’une culture favorable à l’engagement de chacun pourra se développer

2. Toujours plus centré sur le client
Les organisations qui réussissent sont celles qui placent le client au centre de leur stratégie. C’est encore plus vrai pour les sociétés de conseil et les agences dont le service est entièrement tourné vers le client. L’engagement des consultant devrait être canalisé vers la satisfaction des clients. Lorsque les employés travaillent à prendre des décisions qui aident les clients, ils contribuent à la stratégie et aux objectifs de la société. Par exemple, lorsqu’un client est insatisfait, il est important de donner aux consultants les outils et moyens pour apporter une réponse au client et lui permettre d’arranger la situation.

3. Formation continue
Une culture qui favorise l’engagement passe par la promotion de la formation continue. Les employés doivent continuellement progresser pour qu’ils aient les moyens de savoir toujours mieux répondre aux besoins des clients.

Les consultants peuvent par exemple être entraines à répondre aux demandes des clients, recevoir une formation à la négociation ou à la résolution des conflits. Plus vous donnez des outils à vos employés, plus ils seront confiants et seront innovant dans la manière de satisfaire vos clients.

4. Accès aux données

Les données sont la clé du succès d’une organisation, et plus les consultants comprendront ces données et la manière dont elles impactent l’organisation, plus ils contribueront a les améliorer.

Engagez vos employés en leur donnant accès aux données des projets sur lesquelles ils sont engagés. Cela peut aller des sujets budgétaires, au retours des clients en passant par les taux de charge.

En leur donnant par exemple une vision sur les taux de charge des différentes équipes, ils seront plus a même de s’engager pro-activement sur des projets futurs pour se maintenir a un niveau favorable pour la société

5. Avoir une politique de mentoring pour les consultants

Les mentors ont toujours un impact favorable pour les employés. Chaque consultant devrait avoir un mentor parmi le management pour lui poser des questions ou pour être aider à prendre des décisions qui peuvent impacter sa carrière.

Le mentor doit être une personne qui a su réussir des choses que le consultant est en train d’apprendre.

Par exemple si un consultant est en train d’apprendre les méthodes pour répondre à un client insatisfait, le mentor devrait être passe par des projets lors desquels il a démontré sa capacite à débloquer des situations difficiles avec le client.

6. Créer un environnement dans lequel les consultants ne se sentent pas en danger de commettre des erreurs

Nous faisons tous des erreurs lorsque nous occupons un nouveau rôle, et il est important de créer un environnement dans lequel le consultant est coaché en cas d’erreur. Il faut privilégier des feedbacks très réguliers, quasi-quotidiens sur le travail du consultant, que celui-ci soit positif ou négatif. Ce type de feedbacks s’avère beaucoup plus positif pour l’employé, car il évite de ressentir le sentiment de jugement que peuvent produire les feedbacks annuels ou semestriels. Il permet d’acquérir beaucoup plus rapidement des compétences et d’éviter de répéter des erreurs. Il permet au manager d’être davantage un coach qu’un superviseur.

Ce type d’environnement alimentent en outre la créativité et l’innovation, car l’ensemble de la hiérarchie se sent davantage en confiance pour proposer des idées qui ne sortiraient pas autrement.

7. Aligner les packages salariaux avec les besoins des clients

Il est important que les consultants comprennent que leur compensation dépend de leur travail.

Il faut donc aligner les objectifs de performance avec les attentes des clients, et suivre les metrics de performance pour les lier avec les incentives. Cela motive l’employé à prendre les bonnes décisions.

8. Prenez en compte les personnalités

Certaines personnes ont plus de facilité à interagir avec les autres. D’autres personnes démontrent davantage d’efficacité en coulisses. Testez et prenez en compte ces différences de personnalités pour offrir les bons rôles à vos consultants. Utilisez les tests DISC ou Myers-Briggs pour identifier les forces de vos consultants. Puis mettez-les dans des rôles qui leur conviennent davantage, tout en leur permettant de sortir de leur zone de confort dès qu’ils le souhaitent.

9. Ecrivez et communiquez les critères qui permettent de monter dans la hiérarchie:

Le principal motif de frustration des employés est de se sentir stagner au sein d’une société. Il est nécessaire de définir très clairement les raisons qui permettent d’évoluer, qu’elles soient basées sur des compétences, ou sur l’atteinte d’objectifs. Dans tous les cas, plus les employés auront une bonne compréhension du fonctionnement hiérarchique, plus ils seront engagés et motives à prendre des décisions qui seront favorables au cabinet.

10. L’atmosphère propice au travail d’équipe

L’ambiance au sein des équipes est particulièrement importante pour conserver les consultants motivés. C’est à l’employeur de mettre en place les actions nécessaires pour favoriser cette atmosphère favorable. Les organisations plus horizontales fonctionnent mieux et sont plus productives par exemple. Favoriser un management plus horizontal peut favoriser l’engagement. Mettre en place une plateforme pour travailler ensemble bien qu’à distance favorise aussi ce sentiment de travail en équipe. Enfin l’organisation de team building ont prouvés leur efficacité pour souder une équipe.