Comment maintenir la performance de vos équipes après la crise ?

  1. Relancer les prospects
  2. S’informer des nouvelles mesures et s’organiser en conséquent
  3. Continuer l’adaptation au travail en mode hybride
  4. Gagner en visibilité sur le planning d’équipes

Avec ce rebond de l’économie (une prévision de 6% pour 2021), une fin d’année positive s’annonce !  Le niveau de l’emploi retrouvant son niveau d’avant crise, vos nouvelles équipes vous attendent. Ne manquez aucune opportunité et faites face à de nouveaux enjeux en vous équipant d’un ERP pour une meilleure gestion de votre activité.

La rentrée de septembre 2021, et surtout la deuxième rentrée post-COVID-19, n’a pas été comme les autres. Même si nous avons déjà fait l’expérience d’une rentrée compliquée en 2020, celle-ci a eu ses propres enjeux.

Cet automne, les ESN, les entreprises de conseil et de services professionnels sont exposées à un contexte économique encore différent de l’année passée. Ce qui reste compliqué à anticiper malgré les similitudes liées au contexte sanitaire actuel.

Les conditions pratiques de ce retour au travail représentent un challenge moindre, car les employés des entreprises sont à présent habitués à travailler à la maison. Ils ont vu l’activité interrompue l’année précédente et ont fait l’expérience de la reprise en présentiel à au moins 50%.

Pouvons-nous espérer que 2021-2022 sera un retour à la « normale » ? 

En toute logique, le travail à distance risque d’être poursuivi pour des raisons sanitaires. Les rencontres en équipe au bureau et avec les clients sur site seront possibles, mais peut-être limitées. En espérant que graduellement, les limites seront levées entièrement.

Encore une fois, cette année va réclamer de la créativité, de la flexibilité, la capacité de prendre du recul et de se remettre en question face à des préoccupations légales, logistiques, sanitaires et économiques. La transformation des modes de travail continue, il faudra continuer d’innover et de s’adapter. C’est la nouvelle routine et certains en voient les bénéfices malgré le recul de l’activité en 2020 !

En effet, « Plus de 7 sociétés sur 10 ont connu un recul de leur activité en 2020. Pour le numérique français, l’impact sur le chiffre d’affaires dû au Covid-19 s’estime à environ 2,7 milliards d’euros. »

Cependant, « 53% des ESN et des ICT estiment que la crise a eu un effet accélérateur ou déclencheur sur leur politique de partenariats avec d’autres entreprises du numérique. »

Et « 61% des ESN et des ICT estiment que la crise de la Covid-19 a eu un effet accélérateur sur leur transformation numérique. »

Le taux de croissance étant estimé à +1,0% pour 2021, nous savons que ce chiffre ne peux qu’augmenter et surpasser les prédictions. Et cela est déjà en cours dans les entreprises de service numérique…

Les rapports entre employés et les outils utilisés au quotidien continueront d’évoluer positivement si la culture de la transformation digitale a bien été instaurée au sein de votre entreprise l’année passée.  

Il reste néanmoins les mêmes questions critiques à se poser depuis l’an dernier :

Questions prioritaires et actions à mettre en place dans les espaces de travail (Deloitte)

En effet, en plus du suivi et respect des consignes de sécurité sanitaires, d’autres éléments sont à prendre en compte pour retourner au travail de façon sécurisée et stratégique.

1. Relancer les prospects

Relancer les prospects et redynamiser les perspectives de clientèle s’imposent comme des évidences. La croissance de votre entreprise doit continuer de grimper. Il s’agit de se rendre incontournable dans leur rentrée et de ne jamais sortir de leur périmètre :

Il faut rester dans la tête du prospect afin qu’il ne puisse pas vous oublier.

Différentes techniques existent et sont mises en œuvre dans tous les domaines de l’industrie. La diffusion d’une newsletter auprès de votre public visé, y attachant des éléments démontrant votre expertise, vos expériences et la réelle plus-value de votre service. Une activité régulière sur les réseaux sociaux et autres médias. La création régulière de contenu de qualité et pertinent, etc. Ce sont tant d’exemples de techniques utilisées et utilisables.

La situation post-COVID-19 à laquelle nous sommes maintenant plus ou moins habitués impose tout de même quelques règles. Les sociétés de conseil et de services professionnels ne pourront ainsi pas effectuer autant de rencontres clients qu’ils le souhaitent. Ou pourront le faire principalement à distance le temps que la situation s’améliore. Il en est de même pour les évènements de networking en face à face.

Les déplacements et les rencontres sont autorisés en France, et les règles très assouplies depuis que la vaccination est en cours. Cela ne signifie pas que tout est de nouveau possible, et nous ne pouvons prédire les prochaines restrictions gouvernementales – en partant du principe qu’il y en aura.

2. S’informer, communiquer et s’organiser

Face à ce contexte encore et toujours imprévisible et à risques, les entreprises vont continuer de faire preuve de souplesse. 

Informer ou rappeler les consignes de sécurité et les procédures.

Cela est prioritaire afin de respecter la loi. Mais aussi afin de garantir la sécurité des salariés, des visiteurs éventuels et des clients. Respecter ces mesures permet de ménager les structures contre les risques réels.

Consignes et Procédures de sécurité dans les espaces de travail (Bain & Company)

Il est important de s’informer de la situation et de l’évolution de la crise. La communication avec les collaborateurs est primordiale pour organiser les équipes en conséquent et rester opérationnel dans n’importe quelles circonstances.

Il y aura encore du travail à la maison et peut-être des déplacements possibles, mais limités. Que ce soit chez le client ou des regroupements au bureau entre équipes, il faudra continuer de faire preuve de flexibilité encore quelque temps. Beaucoup d’employés prendront la décision ou recevront l’instruction de rester encore chez eux. Ce qui sera moins difficile qu’en 2020, mais qui représente tout de même ses limites.

La formation sur l’utilisation des outils digitaux ne doit cesser.

Votre entreprise continuera de croître si les collaborateurs maintiennent leur performance grâce à ces outils qui leur permettent de travailler de n’importe où.

Voir cet article sur comment accompagner vos équipe vers la transformation digitale.

La période de redémarrage est l’idéal pour mettre en place ces formations pour les employés. C’est l’occasion de commencer une nouvelle année en innovant et en améliorant la collaboration en interne grâce à des outils comme un ERP pour société de conseil.

Liens vers des guidelines officielles de l’Union Européenne et du Royaume-Uni : 

Infographics, posters and leaflets about COVID-19

COVID-19: guidance for the workplace

3. Continuer l’adaptation au mode hybride

Pour ceux qui le veulent : proposez-leur de travailler en partie à distance. Pour ceux qui sont prêts à revenir chaque jour en présentiel, permettez-leur de travailler dans les meilleures conditions.

Par exemple, de grandes entreprises comme Microsoft, Uber et Google ont opté pour le travail hybride depuis mars 2021. « L’entreprise de VTC limite à 20% la capacité d’accueil de ses bureaux et de nombreuses mesures sont prises pour limiter le risque de contagion. (…) Cela se fait sur la base du volontariat, et sa politique concernant le télétravail s’applique jusqu’à mi-septembre 2021. » Qu’en est-il pour cet automne pour ces entreprises ? Chacun semble s’adapter au fil du temps.

Par conséquent, les sociétés se sont métamorphosées aux côtés de cette flexibilité depuis début 2020. Elles ont dû apprendre à gérer une nouvelle répartition des tâches et une gestion des absences de façon plus compréhensive et adaptées au manque d’interactions en face à face. Ces mutations et nouvelles tendances maintenant bien ancrées vont continuer cette année.

Les ESN, les sociétés de conseil et de services professionnels tireront elles-mêmes bénéfice de l’écoute active auprès de leur clients et réseau sur les diverses inquiétudes concernant la gestion des organisations. Ainsi que sur les éventuelles stratégies de retour au travail à 100%. Il est important de rester à l’écoute de tous les acteurs impliqués. C’est le moyen de construire ensemble le meilleur environnement de travail possible. Ceci en connectant le leadership et les employés dans ce contexte qui est devenu notre quotidien.

Certaines organisations encouragent le télétravail total, lorsque d’autres font tout pour se préparer à une reprise normale. Et vous ? Le mode hybride vous convient-il ?

4. Gagner en visibilité sur le planning des équipes, le suivi de la charge, et la gestion des ressources

Une rentrée post-COVID-19 est aussi l’opportunité pour les entreprises de profiter de ces temps troublés pour les convertir en une phase d’optimisation dans le but de maximiser leur performance.

La rentrée est le moment de s’équiper d’un ERP !

De nombreuses questions se posent depuis déjà la rentrée 2020 :

Se remettre en question en septembre 2020 (Bain & Company)

Les sociétés de conseil et de services professionnels ont appris qu’il était nécessaire de s’équiper d’outils suffisamment flexibles et performants pour faciliter la visibilité sur le travail des équipes. Un ERP pour société de conseil, par exemple, peut simplifier les process à distance. Tout particulièrement lorsque les équipes sont localisées sur différents sites.

Dans les conditions actuelles, la répartition intelligente de la charge de travail en fonction des capacités individuelles et techniques et le suivi attentif des capacités de production par rapport à la charge attendue – est un élément essentiel pour mieux maîtriser ses coûts dans cette période incertaine.

Plusieurs outils permettent de visualiser clairement quelles sont les tâches prioritaires et essentielles.

Faites votre staffing et augmentez votre performance

Travailler à distance a accentué la nécessité pour les entreprises de s’équiper de plateformes d’échange et de communication centralisées. Celles-ci permettant de visualiser l’avancement des divers projets. Mais aussi du bien-être des équipes en affectant de manière optimale la charge de travail. Le management doit avoir une meilleure visibilité sur la charge de ses équipes : qui est disponible, à quel moment, avec quelle(s) compétence(s), etc.

Le staffing est devenu plus flexible à l’image des employés eux-mêmes : la LSE Business Review constate une augmentation de la volonté de collaborer, de se montrer flexible et prompt à l’adaptation. 

Mieux collaborer

Avec la dispersion de la main d’œuvre inévitable à la rentrée, un aperçu sur-mesure, basé sur des datas explicites et pertinentes est fondamental pour suivre la performance et l’engagement des équipes dans ce contexte trouble.

Une compréhension pointue des diverses activités permet un positionnement et une organisation appropriée des tâches de l’emploi du temps sur les longs et courts termes. D’un autre côté, repérer les trous dans les plannings permet d’optimiser ces derniers.

Enfin, les employés doivent être en capacité de rendre des comptes au quotidien. Aussi bien de leur performance que de chacune de leurs difficultés ; et cela en détail et auprès d’oreilles attentives.  

Les sociétés de conseil et de services professionnels sont particulièrement concernées par ces problématiques. En effet, leurs espaces de travail et d’échange peuvent s’étendre du bureau, au domicile de l’employé. Mais aussi, et surtout, chez le client.

Choisir de s’équiper d’un ERP c’est choisir de mieux collaborer avec son équipe et ses collègues de manière générale !

Une flexibilité mise à l’épreuve par le COVID-19 

Cette délicate et fréquente flexibilité géographique entraine une distanciation et multiplie les difficultés de communication. Rendre compte de ses performances, expliciter clairement son planning, travailler en équipe, etc. – deviennent nettement plus complexes dans ces domaines et appellent une réponse urgente.

Nous avons cette réponse !

Les sociétés de conseil et de services professionnels doivent investir dans des outils permettant et facilitant le travail à la maison et la collaboration virtuelle entre leurs employés. 

Ces réflexes demandent encore et toujours une grande flexibilité de la part des entreprises et des individus. Il s’agit de continuer sur la lancée de réaménager la gestion des ressources et le staffing afin d’attaquer septembre 2021 encore plus préparé que l’an dernier. 

La reprise de cet automne 2021 s’annonce pleine de challenges et de nouveaux défis pour les sociétés de conseil et de services professionnels. Au-delà d’un retour au travail classique depuis la rentrée, cette période est aussi l’occasion d’optimiser la performance de chaque structure, prenant du recul sur l’expérience vécue ces deux dernières années.

Flexibilité, visibilité, connectivité et innovation sont tant de mots clés à prioriser en cette rentrée.