4 tips pour digitaliser votre recrutement en ESN

Le télétravail s’étant imposé depuis 2020, un nouveau rapport au travail est né. Toutes activités confondues, nous ne pouvons ignorer ce désir de travailler autrement qui habite la plupart des employés. Ceux travaillant en bureau particulièrement expriment cette envie d’être mieux dans leur métier, d’y trouver du sens.

Les entreprises de différents secteurs d’activité font face à cet enjeu de rétention des salariés. Ceux-ci se sont beaucoup remis en question ces deux dernières années et beaucoup ont cette ambition de se reconvertir professionnellement. Un bon recrutement, qui prévoit et se prépare à remplir les nouveaux besoins liés à la crise, se doit d’être mis en place afin de garder de bons effectifs.

Voyons comment rendre ce processus de recrutement plus intuitif et adapté à cette nouvelle ère, particulièrement dans le secteur du numérique et les ESN.

Quelques informations utiles avant de plonger dans le sujet…

61% des ESN et des ICT estiment que la crise du COVID-19 a accéléré la transformation numérique, ce qui fait qu’ils sont plus autonomes. En effet, plus que 29% d’entre eux se tournent vers des prestataires externes pour gérer leur mutation digitale.

Quelques chiffres :

  • 175 000 emplois nets créés depuis 2009 dans le numérique
  • 80% de cadres et 91% de CDI
  • 25% ont moins de 30 ans
  • + 9 058 stagiaires de formés dans le numérique
  • 49,1% des salariés du secteur numérique sont basés en région
  • 232 000 recrutements prévus jusqu’en 2027
  • Plus de 70% des emplois sont dans les ESN
  • Voir le document pour des chiffres sur la répartition de l’emploi par catégorie

1 – Instaurer une nouvelle culture de l’entreprise à distance

Une identité visible

Tout commence par l’identité et le reflet que l’on souhaite donner de l’entreprise. Se construire une marque employeur attractive est le secret pour attirer les meilleurs candidats. Cela implique de faire un travail de fond sur l’expérience candidat, mais aussi sur l’expérience collaborateur.

Il faut avant tout bien définir ses valeurs et faire ressortir dans vos offres d’emploi en ligne la culture de votre entreprise. Il s’agit de donner un avant-goût aux candidats de l’ambiance de votre ESN même à distance. Que ce soit la marque employeur, l’organisation en interne, le leadership etc. Le candidat doit ressentir ces bonnes vibes qui lui promettent en avance le bien-être du salarié en toutes circonstances.

Ce n’est pas tout : il s’agit aussi à travers votre rédaction de décrire l’environnement physique de vos lieux de travail et des équipes, le détail des rôles et des tâches en termes spécifiques pour mieux se projeter. Ce qui est important est aussi l’explication du type de flexibilité instauré. Il est vrai qu’en 2021, ce mot veut tout et rien dire… (Télétravail, vacances, horaires, mesures sanitaires etc)

Automatiser la logistique & diriger des entretiens à distance :

En parlant de flexibilité… L’intelligence artificielle est ce qui définit le plus cette transformation digitale. Grâce à elle, une grande partie du processus peut être automatisé, comme : les offres d’emploi rédigées automatiquement et de manière à attirer l’attention des candidats. L’intelligence artificielle donne aux recruteurs les moyens de percevoir autre chose que les compétences générales des candidats. Ils peuvent mieux voir en eux des soft skills intéressantes grâce à des questionnaires ou tests de personnalité. De cette manière, un recruteur peut trouver le talent « parfait », qui convient aux besoins recherchés.

En plus d’automatiser la logistique, le recrutement digital offre l’avantage de diriger les entretiens à distance et de les planifier automatiquement. Tous ces changements bénéfiques pour votre entreprise ou votre ESN implique l’instauration d’une nouvelle culture qui complète votre identité.

Cette nouvelle culture a commencé lorsque chacun a dû s’adapter au travail à distance et aux outils technologiques. Cette culture du digital perdure même après cette crise. Les habitudes prises début 2020 se sont montrées autant efficaces qu’utiles et pratiques.

Faire vos entretiens à distance et visio-programmés permet de gagner du temps, de voir plus de monde et d’élargir votre champ de vision : en effet, le recrutement d’un collaborateur éloigné géographiquement ne devrait pas autant poser de problème qu’avant, il saura travailler à distance avec les outils adéquats.

En résumé

Faites en sorte de faire comprendre à vos candidats qui vous, êtes, ce qu’ils pourront trouver au sein de votre ESN, ainsi que votre vision à long terme de l’entreprise pour les prochaines années en incluant la transformation digitale.

2 – Utiliser des outils digitaux : recrutement 3.0 ? (IA, ERP) 

Vous en avez sûrement entendu parler : l’e-recrutement ? Le recrutement 3.0, ou recrutement digital ? Aujourd’hui, on ne peut plus y échapper quand on est recruteurs. Toutes les étapes du processus de recrutement sont maintenant simplifiées par la digitalisation. C’est un atout lorsque la distance complique les choses ou la crise que nous vivons en ce moment. Pouvoir faire son sourcing de candidats et tenir des entretiens à distance – comme mentionné plus haut – grâce à différents outils facilite la vie. Mais cela élargie aussi le choix des candidats.

Avec Stafiz, qui est un ERP pour ESN, vous pouvez gérer votre recrutement avec plus d’organisation et visibilité sur votre pipe de candidat. Créez vos formulaires de candidatures personnalisables, ayez une bonne visibilité des compétences et expérience des candidats, et gardez les CV que vous recevez pour de futures offres, une fois celle-ci pourvue. Utilisez cette base de donnée de candidats pour les recontacter à l’occasion.

Utilisez cet ERP pour ESN pour atteindre vos objectifs en recrutement, suivre l’avancement des entretiens et envoyer des e-mail de réponse automatiques – tout cela dans le but de gagner du temps et de recruter rapidement les talents adaptés.

Entretien à distance

En résumé

Un bon outil peut vous aider à faire le tri dans vos candidatures, à repérer les talents recherchés et à garder « en stock » certaines candidatures intéressantes dans une base de données pour l’avenir. Il peut aussi automatiser les rédactions d’offres et réponses aux candidatures. Investir dans l’intelligence artificielle est un investissement important mais bénéfique pour toutes les raisons citées précédemment.

L’option de ne pas faire d’entretien en physique est possible grâce à ces outils. Ils répondent à différents obstacle comme la distance, le manque de temps etc. De plus, les entretien en phyique se révèlent être un frein dans le recrutement pour de plus en plus de recruteurs et candidats. 

Et il existe plusieurs moyens de pallier les manques lié au choix de le faire à distance : Organisez des entretiens différés avec des questions prédéfinies ou trouvez d’autres étapes au processus. Plus d’idée dans le tip 4 !

3 – Comment partager les annonces ? Diversifier les canaux de communication

Pour attirer de nouveaux candidats, le recrutement se doit d’être stratégique. Il faut leur faire comprendre au premier abord que leur bien-être est la priorité de l’entreprise. Ils doivent tout de suite sentir qu’intégrer votre équipe sera une opportunité de progresser et de s’épanouir dans un environnement propice à l’échange et au développement de nouvelles compétences. Tout cela malgré le travail à distance qui concerne beaucoup de collaborateur en ESN.

Pour cela, communiquer sur tous vos réseaux, sur toutes les plateformes de recrutement à disposition. Utilisez des outils de multiposting afin de publier vos offres sur plusieurs jobboards. Entretenez le contact par mail et envoyez des mails automatiques.

Ce que les candidats liront sera leur première impression de votre entreprise. Optimisez donc la rédaction de vos offres. Comme mentionné dans les premières parties de cet article : utilisez des outils digitaux pour vous aider et pensez à tous les détails important à insérer dans votre annonce.

En diversifiant vos canaux de diffusion et en démultipliant les offres le recrutement aura toutes ses chance de porter ses fruits, et vous ciblerez les talents adaptés à moindre coût.

Le but ici : réinventer l’échange entre recruteur et candidat en étendant la communication au maximum.

  • Parce que les 2/3 des candidats français recherchent un emploi en utilisant leur smartphone (selon Regionjobs 2017), les entreprises doivent s’assurer que leur communication se fait sur les réseaux principalement. Mais aussi que leurs sites et autres canaux de diffusion sont « mobile friendly ». Beaucoup ont pensé à lancer des applications dédiées au recrutement, ce qui simplifie le processus pour les deux parties. Parmi eux nous pouvons citer ces cabinets de conseil : KPMG Recrute et Capgemini. Mais aussi des grands groupes comme EDF et Orange.
  • Social recruiting ? Vous connaissez la méthode de chasser les profils sur LinkedIn ? Allez encore plus loin ! Faites parler de vous sur d’autres réseaux et laissez les candidats pitcher leurs expérience et compétences en vidéo sur Snapchat par exemple ! (choisissez les réseaux adaptés à votre image, bien sûr)

Selon l’étude Sourcing 2018 de l’Apec, les entreprises utilisent au moins 5 canaux différents pour publier leurs offres de recrutement. Aujourd’hui en 2021, sûrement encore plus ! Êtes-vous sur la bonne voie ?

Une astuce en plus : activez VOTRE réseau !

  • Ajoutez une partie sur le recrutement dans votre newsletter destinées aux clients ou en interne
  • Sur les réseaux : utiliser un #
  • Contactez les talents de votre base de donnée

L’objectif est de cibler les profils qui sont déjà familiers à la culture de l’entreprise, qui vous suivent sur le web et vous connaissent.

En résumé

Soyez disponible sur vos réseaux et à travers d’autres canaux pour répondre aux différentes questions des candidats. Soyez clairs et dynamiques dans la rédaction de vos offres et dans vos échanges en one-to-one. Le but est de mettre à l’aise vos candidats et de bâtir des relations de confiances avant même la signature d’un contrat !

Objectifs de diversifier les canaux :

  • Cibler les meilleurs profils
  • Personnaliser l’expérience des candidats en restant fidèle à l’image de l’entreprise

Petite anecdote : Microsoft fait dans l’orginalité, voire l’excès en offrant le petit-déjeuner aux personnes en poste chez son concurrent Amazon pour recruter les meilleurs talents ! Jusqu’où êtes-vous prêts à aller ?

4 – Innover le recrutement dans votre ESN

Les métiers du numérique sont synonymes d’innovation. Cela doit se refléter dans tous les aspects de l’organisation de votre entreprise. Quand un processus de recrutement commence, il est important que les collaborateurs que seront amenés à travailler avec la nouvelle recrue se sentent impliqués dans la recherche et sélection du candidat.

Il s’agit de mettre un place un recrutement collaboratif. Cela est une opportunité d’avoir différents points de vue et un regard externe qui permettra de prendre de meilleure décisions.

Considérez aussi la possibilité de tenir vos entretiens avec des membres de l’équipe pour les mêmes raisons. Le candidat se sentira d’autant plus intégré et engagé, il aura une meilleure perspective de qui se passe dans votre entreprise. La rencontre de l’équipe en amont est une expérience stimulante et bénéfique pour tout le monde.

Une des raisons d’impliquer les collaborateurs est de donner confiance aux candidats. Les salariés d’une entreprise sont de bons ambassadeurs et reflète mieux qu’une annonce la culture de votre ESN.

En plus d’assister aux entretiens et de donner des feedbacks, ils peuvent aider les candidats à mieux s’intégrer avant même d’être séléctionné; Ceci en prenant la parole lors de conférences ou autres événements ou en étant présents lors de journées portes ouvertes.

Recrutement collaboratif

Lisez cet article pour plus d’idées d’entretiens attractifs et de processus de recrutement innovants.

L’innovation va main dans la main avec l’idée de diversité et d’ouverture. Le recrutement 3.0 offre la possibilité de collaborer avec des talents venant de partout dans le monde et d’ainsi internationaliser encore plus votre ESN.

Dernier conseil d’innovation intéressant : Repenser les onboardings !

La suite directe du recrutement doit être cohérente avec tout ce que vous avez déjà mis en place. Préparez en amont la prise de poste des candidats en mettant à disposition en ligne des guidelines, accessible à tous et à tout moment.

Formez-les sur les outils digitaux utilisés pour le travail à distance. Utilisez vos outils de chat en ligne ou autres réseaux interne pour maintenir le contact et former même en distanciel.

N’oubliez pas : votre objectif est de pouvoir recruter à distance sans que cela ne fasse de différence dans l’intégration du candidat. Restez disponibles et créatifs !

Sources : Recruitee, 2C2B coworking,